samedi 3 juillet 2010

Ce qui reste de Strasbourg


Il m'aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout...

Apéro. Pichet de sangria 5 euros. Bananes 2 euros. Le reste, ça n'a pas de prix.

Champagne rosé. Ici, on peut se le permettre sans se ruiner!

La vue de ma chambre

Je trouvais l'oeuvre de Sarkis assez représentative : j'habite ce quartier et l'affiche est typique des rues strasbourgeoises

Idéal pour les ballades romantiques les quais de Stras!

Les péniches où il fait bon prendre un verre! Il y a même Strasbourg plage, sans la plage!

Un des quais tout près de chez-moi

La Petite France

La Grand'Rue

Le théâtre national de Strasbourg avec le tramway aérodynamique.
Place de la cathédrale, là où il vente toujours...
L'imposante cathédrale, on ne peut pas la manquer!
De la place Kléber

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements...

    Audrey
    Responsable communication
    audrey@paperblog.com

    RépondreSupprimer